La démarche

Qui est [Sonia Medina] ?

Artiste,   Sonia Medina oeuvre pour que l'art soit sur la place publique en dehors des circuits classiques. La rue et les espaces verts sont ses terrains de jeu préférés, elle aime les investir avec le plus possible de simplicité. 

Artisane, elle agit à la confluence de l'écologie et de la création. Prenant le parti pris du upcycling ou surcyclage et mettant le travail manuel au centre de l'acte créateur.

Ses réalisations s'articulent au tour du langage naturel, écrasé par le bitume, de la couleur. Elle crée des harmonies pleines de lumière, exubérantes et communicatives. Elle s'attache à mettre à l'honneur et à rendre visibles des qualités comme la légèreté ou la capacité à exister dans une interdépendance équilibrée.

Du décor "monumentale" à la pièce unique artisanale, Sonia Medina est toujours à la recherche de nouveaux  procédés. Travaillant principalement les matières textiles et les associant à des matériaux inouïs. Elle prend appui dans l'acte de recycler pour  innover. 

 

 

Qu'est ce que le surcyclage ou le upcycling ?

 

Le surcyclage ou upcycling est le recyclage "par le haut".

Récupérer des matières jetées après leur première utilisation pour les transformer en objets techniquement performants, possédant de la valeur esthétique. Le tout sans qu'intervienne une transformation chimique.

 

Le design 0 déchet est le produit de recherches créatives pour redonner une deuxième fonctionnalité à ce qui ne sert plus. Des nouvelles formes d'artisanat d'art naissent. Comme tout métier d'art, elles exigent du temps et la maîtrise des outils adaptés au procédé mis au point.

Voir l'article du blog du 28 février 2018.

 

Quels sont les matériaux que Sonia Medina utilise?

Les matières utilisées sont 100% recyclées; la  corde agricole (récupérée dans des fermes) en polypropylène (produit dérivé du pétrole) et des bandes de tissu coupées aux ciseaux dans de vêtements et du linge maison usagés (achetés dans des circuits de recyclage) ou d'autres matières textiles déclassées (tissus, fils, laine, autres sortes de corde, etc).

D'où proviennent-ils?

La corde en polypropylène est récupérée localement à la "Bergerie du Savel" dans la commune de St Roman de Codières (Gard) et au centre équestre "L'étrier des Cévennes" dans la commune de Cazilhac (Hérault).

De la corde drisse est récupérée en beaucoup moins grande quantité (elle provient des décors aériens réalisés par l'artiste), elle permet de fabriquer une matière première plus fine, nécessaire au commencement de chaque pièce, et   sera aussi utilisée  pour  pour certaines finitions.

 

Les textiles usagés sont bien achetés dans un rayon de 60 km au tour de Ganges dans des recycléries et  des centres de tri textile, bien récupérés au près des personnes désireuses de participer à cette démarche locale. Les matières déclassées sont récupérées directement dans les usines textiles.

Quel est le procédé?

On commence par le nettoyage de la corde et lavage des tissus. Ensuite il faut débiter ces derniers en lanières aux ciseaux.

Après, suivent deux procédés exclusivement par couture: 

En premier lieu, l'habillage de la corde est la phase de fabrication de la matière première. Celle ci aura un aspect et des propriétés différentes selon l'association du type de corde (grosseur, état d'usage, type) et du tissu utilisé.

Elle consiste à enrouler des bandes de tissu autour de la corde tout en fixant le travail avec une couture droite. La corde résultante est métrée.

 

La deuxième phase est le façonnage de chaque pièce. Il est réalisé en formant une spirale qu'on fixe au fur et à mesure par couture au zig-zag. De la maîtrise est nécessaire pour obtenir la forme souhaitée. 

Cette étape est plus ou moins longue en dépendant de la mise en oeuvre ou pas d'autres techniques qui peuvent s'associer  pour obtenir d'autres effets.

 

La valeur de chaque pièce est établie en fonction du nombre de mètres de corde nécessaire, du l'importance du métrage de la corde habillée, et du temps passé à la façonner. Il se peut que des petits objets prennent plus de temps que certains objets plus importants en taille.

Ces objets présentent des irrégularités qui sont propres aux matières utilisées et au procédé qui s'adapte parfaitement à ces matières.

Il s'agit des objets qui produisent un fort impacte visuel et tactile, très colorés et d'un aspect plus ou moins brut, légers et en même temps très résistants. Des objets rares, innovants, écolos et beaux!

L'atelier en images

L'atelier est situé dans la commune de Ganges dans l'Hérault, porte des Cévennes méridionales entre Montpellier et Nîmes. 

 


Où suis-je ?

Sonia Medina

Ganges 34190

Informations pratiques

Liens :

Rue Rangoli

 

Primavera :

Jardin des plantes de Montpellier 

 

Les Bucoliques :

Abbaye de la Sallaz, Suisse

 

Unicréa :

Château de Morges, Suisse

Pour me contacter


tél: +33 06 87 66 28 97


Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.